PARUTION DANS LA REVUE DU TARN (1969)

« EN SOUVENIR DE Jean de TRIGON » par Paul de Trigon (suite)

« Plus tard, sur la fin de sa vie, il écrivait :

L’ENFANT AU JARDIN

Il y eut, savez-vous, au jardin des miracles
Un enfant ébloui parmi les belles fleurs.
Il tenait dans ses mains, en faisceau, des oracles.
Son front était nimbé de toutes les couleurs.

Il y a, voyez-vous, sous les nuages sombres
Un enfant de cent ans qui cherche son passé…
Son regard est lointain et son cœur rempli d’ombre.
Il va, mais aussitôt, ses pas sont effacés…

Quand il a disparu au tournant des fougères,
Le jardin Jalousie s’est aussitôt fermé.
Rien, ni personne, au bois ne lira ce mystère.
Les orages des nuits, pour toujours sont calmés…

Combien, en lisant le « Grand Meaulnes » ai-je retrouvé les rêves de mon frère Jean. Cette œuvre lui a d’ailleurs inspiré ce qui suit :

LE BAL DU CHÂTEAU

La danse, dans le grand salon bleu, rose et or
Fait tourner les têtes sous le grand lustre.
Elles sont trop belles, ils sont trop beaux.
Ils vont rêver au bal tout le long de leurs nuits.
Le songe va pour eux composer des décors
Avec des chevaux noirs et d’étranges oiseaux.

La danse est une folle aux cheveux de miracle
Et la flûte, là-bas, ne sait ce qu’elle dit.
La fille aux mains de soie compose des oracles
Et l’enfant du château vit son plus beau jeudi.

Quand s’achève la fête et se fanent les fleurs,
La danse est suspendue au sommeil des musiques
Et le silence est là, qui n’a plus de couleur…

La hantise de la séparation l’a toujours obsédé, car il s’attachait à tout, aux plus petites choses. Il a écrit :

EST-IL UN PARADIS POUR LES ÂMES DES CHOSES ?

Est-il un paradis pour les âmes des choses,
Pour les objets sans art, livres abandonnés,
Vieux meubles vermoulus, vieux cadres surannés,
Cristal aux feux éteints où vécurent des roses ?

Pour ces chères laideurs, qui meurent en silence,
Pour leur humble repos, est-il un paradis
Afin que ces témoins d’un bienheureux jadis
Éternisent pour nous les souvenirs d’enfance ? »

… à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>